Salut, Ô Reine, Mère de miséricorde, notre vie, notre consolation, notre espoir, salut! Enfants d’Eve, de cette terre d’exil nous crions vers vous; vers vous nous soupirons, gémissant et pleurant dans cette vallée de larmes. O vous, notre Avocate, tournez vers nous vos regards compatissants. Et après cet exil, obtenez-nous de contempler Jésus, le fruit de vos entrailles, Ô clémente, Ô miséricordieuse, Ô douce Vierge Marie!